Pourquoi installer une caméra de recul dans sa voiture et comment la choisir : notre comparatif !

Caméra de recul

La caméra de recul fait partie de ces accessoires que vous pouvez installer dans votre véhicule pour faciliter sa conduite. Elle n’est pas prévue dans toutes les voitures, mais il est assez facile d’en acheter une soi-même, et même de l’installer sans avoir à se rendre dans un garage. 

Face à l’accumulation des accidents de circulation, les fabricants ont en effet réalisé un gros travail pour proposer des accessoires de sécurité de plus en plus performants. La caméra de recul se révèlera donc indispensable pour conduire le plus précautionneusement possible. Mais aussi pour faciliter ses manœuvres. 

Mais quelle caméra de recul choisir pour sa voiture ? Quels sont les options et détails de fabrication qui doivent retenir votre attention. Et quels sont les meilleurs concepteurs pour équiper votre véhicule ? Nous répondons à l’ensemble de vos questions et vous présentons les modèles les plus efficaces et offrant le meilleur rapport qualité/prix dans l’article qui suit. 

Une caméra de recul, c’est quoi ?

Commençons par le commencement : qu’est-ce qu’une caméra de recul ?

Il s’agit d’un dispositif qui va permettre au conducteur de s’assurer, lorsqu’il conduit ou qu’il réalise une manœuvre (comme une marche arrière, par exemple), qu’il ne risque pas de heurter un obstacle (physique ou un individu). C’est aussi un moyen simple et efficace de s’assurer que l’on est bien positionné(e) dans sa place de parking. 

Le plus souvent, la caméra de recul sera fixée à l’arrière de la voiture. Très discrète, son unique mission est de filmer, puis de retransmettre en temps réel la vue à l’arrière du véhicule sur un écran se trouvant sur le tableau de bord. Pour l’usager, c’est donc une meilleure visibilité qui s’offre à lui. 

Quelles sont les différentes pièces qui composent une caméra de recul ?

Pour mieux comprendre le fonctionnement d’une caméra de recul, on peut s’attarder sur les différents éléments qui la composent. 

La caméra

Caméra de recul

C’est la pièce la plus importante, puisque c’est grâce à elle que l’image parvient au conducteur. Elle se positionne à l’arrière de la voiture, à l’endroit où l’on souhaite élargir son champ de vision. Généralement, elle sera fixée au niveau de la plaque minéralogique. 

Une bonne caméra se caractérisera par la qualité de son image (de préférence HD). Mais aussi son champ de vision (entre 90 et 170 °), la vitesse à laquelle elle enregistre et retransmet les images (moins de 30 images par seconde de préférence). Et pour finir, sa vision nocturne, pour vous être utile de jour comme de nuit. 

L’écran

Installé au niveau du tableau de bord, l’écran (que l’on appelle également le moniteur) permet de transmettre les images captées par la caméra de recul. Il se placera donc dans le champ de vision du conducteur, afin qu’il puisse rester le plus concentré possible sur la route.

En fonction du modèle que vous allez choisir, l’image retransmise peut l’être en couleur ou en noir et blanc. La taille de l’écran sera également importante (le mieux étant 7 pouces comme un autoradio caméra de recul HD), ou encore le fait qu’il soit amovible, et donc positionnable où le conducteur le désire. Attention également à bien s’intéresser à la qualité de l’image (LCD ou LED, qui offrent une meilleure résolution, et consomment également moins d’énergie). Et pour finir, à l’ajustement jour/nuit. 

Les branchements / connectiques 

Comme on va le voir par la suite, vous aurez généralement le choix entre une caméra de recul avec ou sans fil. Si vous optez pour la première option, vous aurez donc tout un matériel de branchement (fils, câbles et cordons) dans votre kit d’achat. 

Mais quel que soit le modèle que vous choisirez, vérifiez que votre appareil est vendu avec un support (ou une petite ventouse), qui permettra de fixer votre écran sur votre tableau de bord ou habitacle. Mais aussi un chargeur pour allume-cigare, un câble RCA pour relier le moniteur à la caméra de recul, et des adaptateurs (mâle et femelle) pour assurer l’alimentation. 

Le GPS

Si vous prévoyez de vous acheter une caméra de recul, sachez que vous pouvez coupler votre appareil avec un dispositif de navigation assistée.  En effet, les caméras de recul sont compatibles avec la fonction navigation GPS, qui sera intégrée au moniteur et cessera simplement de fonctionner pour afficher votre itinéraire (et inversement). 

Cette combinaison vous permet donc, à un meilleur prix, de pouvoir rouler en toute sécurité et sans risquer de vous perdre. 

Pourquoi acheter une caméra de recul ?

Maintenant que vous savez comment fonctionne une caméra de recul (dans les grandes lignes), on va pouvoir répondre à la question de son intérêt. Car si votre voiture n’en est pas équipée à l’origine, vous allez devoir en acheter une. Alors, pourquoi faire un tel investissement ? 

Vous connaissez certainement le dicton qui dit qu’un conducteur averti en vaut deux ? Ou qu’il faut surveiller ses arrières ? En effet, s’équiper d’une caméra de recul vous permet essentiellement de pouvoir réaliser vos manœuvres avec plus de commodité. Mais aussi de conduire en toute sécurité. En vous offrant plus de visibilité, elle vous rend donc plus efficace lorsque vous vous stationnez. Et vous éviteront des collisions avec d’autres voitures, des obstacles physiques, ou même des piétons. 

Caméra de recul

C’est donc un ajout indispensable à vos rétroviseurs, qui s’ils se révèlent être un bon support visuel pour vous transmettre une image fidèle de ce qui se passe autour de vous, n’est pas aussi efficace qu’une caméra de recul. Cette dernière vous donne accès même aux angles morts les plus prononcés, et surtout à l’arrière de votre véhicule. Vous serez ainsi en mesure de mieux évaluer la distance qui vous sépare des objets qui se situent derrière votre voiture (même si elle ne remplace pas le bon usage de vos rétros, et de vos yeux, cela va sans dire). 

Pour résumer, on peut dire que les principaux avantages de cette caméra sont : 

  • Une vision améliorée pour éviter tous les types d’obstacles ;
  • La possibilité de limiter considérablement les risques d’accidents ou de dommages matériels et physiques : 
  • Un plus grand confort de conduite ;
  • Un complément efficace aux dispositifs que vous possédez déjà (rétroviseurs, capteurs de stationnement, etc.)

Et les inconvénients ?

Néanmoins, avant d’acheter une caméra de recul, il est aussi intéressant d’en connaître les inconvénients. En effet, si cet outil vous facilitera les manœuvres et limitera les risques que vous prenez en prenant le volant, les ondes de votre téléphone et les fréquences dans votre environnement risque d’embrouiller votre connexion. Et donc d’empêcher une bonne transmission de l’image sur votre moniteur. Ce sera d’autant plus le cas si vous conduisez dans des mauvaises conditions climatiques. 

Vous devrez également prendre un peu de temps pour lire le manuel d’installation, et placer votre caméra de recul vous-même. Ou prévoir un budget supplémentaire pour faire réaliser son montage par un garagiste, mais comme l’installation autoradio vous pouvez réaliser vous-même le montage de ce dernier. Si vous ne choisissez pas un modèle adapté, en particulier en ce qui concerne la taille de l’écran, le visionnage des images peut être désagréable. 

Bref, vous l’aurez compris, il n’y a aucun réel désavantage, sauf ceux que vous pouvez expérimenter en ne prenant pas un appareil qui réponde réellement à vos besoins. 

Les différents types de caméra de recul

Pour vous assurer de faire le bon choix en ce qui concerne l’achat de votre caméra de recul, la première étape consiste à en connaitre les différents types. Très schématiquement, la principale différence que vous pouvez trouver est celle entre les appareils filaires ou sans fil. Mais au sein même de la seconde catégorie, on peut en retrouver deux autres, à savoir celles fonctionnant par radio fréquence, ou haute fréquence. 

En effet, la principale fonction de votre caméra de recul sans fil sera de vous transmettre les images prises à l’arrière de votre véhicule sur votre écran. Pour cela, elle peut utiliser les ondes radios (qui sont aussi libres et gratuites). Dans ce cas, la portée de votre caméra (entre l’émetteur et le récepteur) sera de 10 m (mais elle peut aussi varier en fonction de la puissance de votre modèle). 

Les performances seront donc les mêmes que pour une caméra sans fil, mais vous aurez toujours des risques d’interférence. Le principal avantage des modèles sans fil est surtout l’installation, qui est logiquement plus simple. Vous n’aurez en effet pas besoin de vous préoccuper des câblages, ni d’utiliser une rallonge ou des spirales. Tout ce que vous avez à faire, c’est de brancher l’alimentation de votre caméra sur le circuit de vos feux arrière (l’écran sera quant à lui brancher à l’allume cigare).

Caméra Wifi ou Bluetooth 

Parmi les nouveaux modèles de caméras de recul sans fil, on trouve bien évidemment ceux équipés de la technologie Wifi. C’est de loin la plus populaire, puisqu’elle fonctionne sur le même principe qu’une connexion sans fil Internet. Elle permet de visualiser les images prises par la caméra sur son moniteur, mais aussi sur son téléphone, sur une tablette, ou même sur un ordinateur (à condition d’avoir téléchargé une application, le plus souvent gratuite). Bref, si vous le souhaitez, vous n’aurez donc même pas à acheter de moniteur ! 

Soyez prudent cependant, car ce système, s’il se révèle évidemment très pratique, ne sera pas aussi performant que la transmission classique, et qu’il peut se révéler très gourmand en données mobiles. Par contre, côté installation, c’est ultra simple (grâce à l’absence de câbles). 

Autre option : la caméra de recul Bluetooth, elle aussi sans fil. Cette technologie permet également de visualiser les images sur ses appareils mobiles (smartphone, tablette) grâce à l’échange de données à courte distance et aux ondes radio UHF. Vous pouvez à la fois connecter un kit mains libres Bluetooth et une caméra Bluetooth depuis votre téléphone.

Pour l’utiliser, il vous suffira de connecter vos deux appareils grâce au Bluetooth, et donc d’assurer ainsi la connexion entre votre caméra et votre écran. Tenez tout de même compte de ses inconvénients, en particulier d’un temps de latence entre la prise de vue et sa transmission sur le moniteur, qui sera généralement plus long en raison du codage). Mais au moment de stationner votre voiture, ce petit décalage peut se révéler très handicapant. 

Les caméras de recul pour les autres types de véhicules

L’avantage avec les caméras de recul, c’est qu’elles ne sont pas réservées aux véhicules de tourisme, et que vous pouvez donc en installer sur d’autres moyens de transport. A commencer par votre camping-car. Le principe d’utilisation reste le même, à ceci près qu’elle se révèlera encore plus utile, puisque votre véhicule étant plus long, vous aurez aussi des angles morts plus importants.  

Une autre différence à prendre en compte au moment d’acheter une caméra de recul pour un camping car est le choix des fonctionnalités. Étant donné que les appareils sans fil auront une portée moindre, il est recommandé d’opter pour un modèle filaire. L’installation sera certes un peu plus longue, mais vous limiterez considérablement les risques d’interférence. La taille de l’écran devra être plus grande, idem pour les câbles de connexion (prévoyez au moins 15 m). 

Pensez également à choisir une caméra de recul avec un microphone intégré, ce qui vous permettra de communiquer plus facilement avec les personnes en dehors du véhicule au moment des manœuvres.  Le prix risque également d’être un peu plus important (en moyenne, il vous faudra compter entre 100 et 200 euros). 

Caméra de recul

Des caméras de recul existent également pour les camions. Elles sont même obligatoires depuis 2007 pour les poids lourds de plus de 7,5 tonnes en Europe. Pour qu’elle se révèle réellement efficace, elle devra posséder les mêmes fonctionnalités que celle d’un camping-car. Mais on peut ajouter l’utilité d’un rétro-éclairage LED (pour un éclairage maximal de l’écran du récepteur GPS tactile, même quand le temps n’est pas avec vous). Ainsi qu’une bonne résistance aux chocs et vibrations, et un indice IP de plus de 66, pour assurer l’étanchéité à la poussière et aux jets d’eau. 

Les principaux fabricants de caméra de recul 

Plusieurs concepteurs se sont penchés sur la fabrication de caméras de recul. Les principaux fabricants, vers lesquels vous pouvez vous tourner pour profiter d’un appareil à la fois performant et abordable, sont les suivants : 

  • Auto-vox : cette marque inonde littéralement le marché avec des caméras de recul pas cher et de qualité. Ce fabricant chinois se démarque notamment avec ses appareils sans fil, très simples à installer. Ils sont le plus souvent équipés d’un écran autonome, et de caméras pouvant s’adapter à tous les types de configurations; 
  • Kenwood : un fabricant japonais qui propose des caméras au design très soigné. Il innove également en misant sur les différents angles de vue, et offre un large choix d’appareils pour les conducteurs les plus exigeants ; 
  • Valeo : ce fabricant français propose certes une sélection restreinte de caméras de recul, mais elles sont d’excellente qualité
  • Beeper : c’est le seul concepteur à proposer des appareils pour tous les types de véhicules. Basé en Auvergne, c’est un leader de ce marché depuis plus d’une vingtaine d’années. 
  • Garmin : plus connu pour proposer des systèmes de navigation assistée, ce concepteur américain offre également une belle sélection de caméras de recul, dont la particularité est de les coupler à son GPS. C’est donc une bonne option, à condition que ces deux éléments soient compatibles, bien sûr !

Quels sont les critères que nous utilisons pour évaluer les caméras de recul 

Pour choisir la bonne caméra de recul, c’est-à-dire celle qui sera la mieux adaptée à vos besoins et à votre style de conduite, vous devez commencer par connaitre les facteurs déterminants qui guideront votre achat. 

La qualité de l’image

C’est bien sûr le principal critère d’achat d’une caméra de recul. Si la qualité de l’image qui s’affiche sur l’écran de votre moniteur n’est pas bonne, alors vous ne pourrez pas appréhender votre environnement correctement; Et son installation n’aura, finalement, aucun intérêt. 

Pour être efficace, une bonne caméra de recul doit donc être au plus près de la réalité, et vous offrir un rendu de la vue arrière de votre véhicule la plus fidèle possible. C’est donc un facteur auquel on apportera particulièrement d’attention dans le comparatif qui va suivre. 

La facilité d’installation 

Si vous n’avez pas prévu de budget pour faire réaliser l’installation de votre caméra de recul par un professionnel (dans un garage automobile), alors vous devrez vous assurer que votre appareil sera simple à installer et configurer. Dans ce cas, un modèle sans fil sera certainement le meilleur choix, mais vérifiez également que l’émetteur et le récepteur sont eux aussi déjà configurés. 

Les meilleurs fabricants de caméra de recul, que l’on vient de vous présenter, vous offriront également un guide d’installation rapide, soit un mode d’emploi simplifié qui vous indiquera le plus clairement possible les étapes à suivre pour l’installation de votre caméra. 

Le délai d’affichage de l’image de la caméra de recul sur le moniteur 

Ce facteur, s’il est souvent délaissé par les automobilistes, reste pourtant tout aussi important que la qualité et résolution de l’image. En effet, plus l’image s’affichera rapidement sur votre écran, plus vous pourrez conduire de manière fluide. Attention donc à bien faire la distinction entre les modèles avec ou sans fil, les premiers ayant un temps de latence relativement plus court. 

L’angle de vision 

Pour une bonne appréhension de votre environnement, il est aussi crucial que votre caméra soit dotée d’un angle de vue le plus large possible. Vous aurez ainsi une vue complète de vos pare-chocs arrière. Attention, car la visibilité de votre caméra de recul dépend aussi fortement du modèle de véhicule que vous conduisez. Mais de manière générale, on conseille de viser un angle d’au moins 130 degrés. 

La vision nocturne 

Si vous conduisez régulièrement de nuit, votre caméra de recul devra également disposer d’une vision nocturne, qui facilitera vos déplacements et vos manœuvres. C’est d’ailleurs à ce moment de la journée, où votre visibilité est moindre, qu’elle se révèlera la plus utile ! 

La taille de la caméra 

Cela parait logique, mais rappelons tout de même que plus la taille de votre caméra soit importante, meilleure sera votre vision. Attention néanmoins à l’impact esthétique que cela peut avoir sur votre véhicule. En effet, un plus petit modèle sera aussi plus discret. 

Les accessoires 

Selon le fabricant que vous allez choisir, et le prix que vous êtes disposé à investir dans l’achat d’une caméra de recul de bonne qualité, vous pouvez en effet vous attendre à ce qu’elle soit accompagnée de certains accessoires. Les plus courants étant : 

  • Le radar de recul : un appareil qui émet des ondes sonores et qui vous aidera à mieux vous garer en vous signalant la présence, plus ou moins proche, d’obstacles à l’arrière de votre véhicule. Ce système électronique est en effet en mesure d’estimer la distance qui sépare votre pare-choc de l’obstacle en question ; 
  • Un support pour fixer votre caméra de recul (de préférence à ventouse) : ce support de fixation vous facilitera l’installation de votre caméra. Il vous permettra surtout d’en fixer le moniteur et de l’orienter de telle façon à ce qu’il soit bien dans votre champ de vision. Et surtout, il sera suffisamment solide pour ne pas se décrocher au moindre à-coup ;
  • Des antennes : si vous avez opté pour une caméra sans fil, vous pouvez également espérer de son fabricant qu’il vous fournisse une antenne extérieure ou intérieure. Ces dernières vous permettront en effet de recevoir la fréquence des images afin de transmettre ces dernières du récepteur à l’écran ;
  • Une alarme de recul : comme pour le radar que nous venons de présenter, ce système permet d’émettre des sons lorsque vous êtes en marche arrière, et facilite donc vos manœuvres ; 
  • Un écran LCD ou un lecteur dvd de voiture : il affichera l’image de votre caméra de recul avec une netteté et une résolution qui rendront votre conduite plus agréable et sûre. 

Notre top 3 des meilleures caméras de recul 

Maintenant que l’on connait les facteurs à prendre en considération pour bien choisir sa caméra de recul, nous allons pouvoir vous présenter les meilleurs modèles disponibles sur le marché ! Découvrez notre comparatif complet, et note top 3 !

Auto-vox M1W : le meilleur rapport qualité/prix

On commence avec la meilleure caméra de recul qui se démarque en particulier grâce à la qualité de l’image qui s’affiche à l’écran. Mais aussi de par son design discret et ergonomique, et sa fiabilité. Elle se présentera sous la forme d’un kit complet, facilitant ainsi son installation et sa prise en main.  

Pour moins de 90 euros, cette caméra de recul de la marque Auto-Vox, bien connue pour son excellent rapport qualité/prix, offre donc qualité visuelle, mais aussi un signal particulièrement fiable et une bonne résistance aux chocs ou aux mauvaises conditions météorologiques. Dans les commentaires laissés par les précédents clients on peut noter que l’écran en fait parfois des siennes, mais le support client étant particulièrement réactif, cela ne devrait pas poser de problème outre mesure. 

Avec un émetteur sans fil, un écran de 4 pouces résistant aux chocs et pas très encombrant, et une caméra de recul avec support (autorisant la rotation à 360 degrés) : tout est fait pour vous offrir une expérience de conduite fluide et agréable. Vous n’aurez de plus pas besoin de vous rendre dans un garage pour l’installer, puisque la manipulation est simplifiée par un manuel très bien expliqué. 

La connexion sans fil va, bien évidemment, vous simplifier la tâche. Idem pour le démontage, quand viendra le moment de nettoyer votre caméra de recul. L’utilisation est elle aussi très fluide, notamment grâce au système intégré, qui va se déclencher dès que vous êtes en machine arrière. La caméra de recul fonctionne aussi très bien de jour comme de nuit, avec les feux anti-brouillards car elle est équipée de 6 LED qui s’activent automatiquement dès que la luminosité faiblit. Par contre, on peut regretter qu’elle n’offre aucune aide particulière pour le stationnement (à part des lignes sur l’écran pour éviter les collisions).  

La meilleure caméra de recul bon marché : Pyle PLCM38FRV

Si votre budget est limité, et que vous cherchez une caméra de recul abordable sans faire l’impasse sur l’efficacité, nous vous conseillons ce modèle de la marque Pyle. En effet, pour moins de 20 euros, elle remplira sa mission à merveille. Non seulement la qualité de l’image est très bonne (résolution de 580 x 540 px ainsi que des lumières LED), mais elle dispose également d’un angle de vision suffisamment large (170 °). 

Elle dispose de plus d’une vision nocturne fiable, et est résistante aux intempéries, aux chocs et à la poussière. Par contre, vous devrez acheter un écran supplémentaire si votre tableau de bord n’en comporte pas un déjà. 

Dans le kit de votre caméra de recul Pyle Audio (une marque américaine), vous trouverez votre manuel d’installation (qui, on le regrette, pourrait être un peu plus détaillé), ainsi que les câbles pour alimenter votre appareil. L’installation se fera à l’avant et à l’arrière de votre voiture, et vous aurez besoin d’une rallonge si cette dernière est plus longue que la normale. 

Le bon point est qu’elle dispose d’une aide au stationnement, renforcée d’ailleurs par un mode radar qui apparaît sous la forme d’un indicateur de distances. Vous saurez ainsi combien de mètres séparent votre voiture des obstacles pouvant causer un accident. 

Le meilleur appareil haut de gamme ; Garmin BC30

Les budgets un peu plus importants pourront cependant se tourner vers ce modèle haut de gamme, qui a l’avantage de faire l’unanimité auprès des conducteurs. Fabriquée par Gamin, elle est évidemment couplée à un GPS de la même marque. Son autre point fort est de pouvoir compter sur une transmission d’images très stables, et d’angles à la verticale et l’horizontal suffisamment larges pour que votre vision soit la plus claire et précise possible. 

Son design (et en particulier les finitions) est de très bonnes factures. Et le seul défaut qu’on peut lui trouver est qu’elle est très spécifique, ce qui n’en fait pas forcément la meilleure option pour la majorité des conducteurs. Sans fil et fournie sans écran, elle comprend néanmoins un câble d’alimentation, un émetteur, un récepteur pour la connexion non filaire et tout ce dont vous pourriez avoir besoin pour le montage. 

La caméra s’active automatiquement lorsque vous êtes en marche arrière (à condition que l’émetteur se trouve à moins de 10 mètres de votre appareil). Vous l’aurez compris, ce n’est donc pas le meilleur choix si vous conduisez un camion ou un camping car. Vous bénéficierez par contre d’un capteur CMOS pour capter l’environnement de votre véhicule, avec une résolution honorable, et un champ de vision horizontal de 140 °. 

Certifiée IPX7, cette caméra est également particulièrement résistante aux chocs et aux intempéries. En cas de problème, n’oubliez pas non plus que vous disposerez d’une garantie de 2 années. 

 Les mentions honorables 

Si elles n’ont pas leur place dans ce top 3, vous pouvez aussi parfaitement vous tourner vers les modèles de caméra de recul suivants : 

  • Pyle PLCM7700 (moins de 50 euros) : avec un champ de vision de 170° et une bonne qualité d’image, aussi bien le jour que la nuit, c’est un appareil abordable et fiable. Vous pourrez d’ailleurs compter sur une aide au stationnement, un écran de 7 pouces, et une définition HD. La caméra est par contre filaire, ce qui ne facilite pas l’installation, et le guide de montage en anglais uniquement. 
  • Auto-vox CS-2 (110 euros) : munie d’un moniteur LCD 4,3” elle s’installe dans votre habitacle sur un support ventouse. Cette caméra de recul dispose également de 5 objectifs et d’un capteur d’images de bonne qualité, même de nuit. Le signal est stable, et la caméra résiste à l’eau.  On regrette par contre sa faible luminosité (en particulier par beau temps) et le fait que certaines fonctions pourtant très utiles, comme l’image de la ligne de stationnement, soient en option. 

Comment installer soi-même sa caméra de recul ?

Comme on l’a répété à plusieurs reprises dans ce comparatif des meilleures caméras de recul, ces appareils peuvent facilement s’installer seuls, sans l’aide d’un garagiste. Si vous êtes un peu bricoleur, vous ne devriez donc pas rencontrer de problème. 

Caméra de recul

Néanmoins, quelques conseils peuvent vous être utiles. Vous aurez par exemple besoin d’un peu de matériel. En l’occurrence, d’une perceuse et d’une caisse à outils. Si vous rencontrer un problème mécanique ou électrique dans votre véhicule le meilleur moyen pour le trouver et le régler une bonne fois pour tout c’est d’utiliser le diagnostic de voiture informatisé sur ce lien.

Ensuite, la première étape consistera à installer la caméra et le câblage. Commencez par démonter la plaque d’immatriculation de votre véhicule, puis de retirer le panneau qui se trouve à l’intérieur de son coffre. Cette manipulation vous donnera un meilleur accès au boîtier électrique. Munissez-vous ensuite de votre perceuse pour réaliser une petite ouverture afin de placer votre caméra de recul juste au-dessus de la plaque. Attention, le trou doit être suffisamment large pour que la caméra ainsi que les câbles puissent passer. Vous pouvez également placer un œillet dans le trou pour les faire passer plus facilement de l’extérieur vers l’intérieur de votre voiture. 

Ensuite, vous allez devoir raccorder les câbles, afin que votre caméra soit bien alimentée en électricité. Le plus souvent, vous devrez connecter votre appareil à l’alimentation de vos feux de recul. Assurez-vous que les câbles soient assez longs pour cela. Puis dénudez-les à l’aide d’une pince, tressez les câbles et vérifiez qu’ils sont bien raccordés au pôle positif de votre caméra de recul. 

Brancher le moniteur et la caméra de recul

Les deux dernières étapes d’installation de votre caméra de recul vont consister à tirer sur les câbles et à les faire passer vers l’avant de votre véhicule, au niveau de la boite à fusibles. Ensuite, vous pourrez installer votre écran (la manipulation n’étant pas la même si vous avez choisi un moniteur interne ou externe : le premier s’installera sur le rétroviseur intérieur, et le second sur le pare-brise). 

Pour finir, branchez votre caméra de recul au câble vidéo et d’alimentation qui doivent sortir dû trou que vous venez de percer. Il vous suffira ensuite de fixer votre appareil, en vous fiant aux instructions données dans le manuel d’installation; puis, remontez votre plaque d’immatriculation. 

Tester sa caméra de recul

Une fois que votre caméra de recul aura été installée, prenez également le temps de la tester pour vous assurer qu’elle fonctionne normalement. Pour cela, il vous suffit de l’allumer. Si rien ne se produit, c’est certainement que les branchements n’ont pas été réalisés correctement. Recommencez toute la manipulation pour voir d’où pourrait venir le problème. 

Si elle s’allume, c’est que le câblage a été réalisé correctement. Vous pouvez maintenant vous assurer qu’elle détecte bien les obstacles à l’arrière de votre voiture, et vérifier l’angle et la qualité de l’image. 

Où et à combien acheter votre caméra de recul ?

Le prix d’une caméra de recul variera sensiblement selon le fabricant que vous allez choisir ainsi que l’appareil que vous allez acheter. Les premiers prix commencent généralement à moins de 50 euros (en particulier si vous optez pour un fabricant chinois), et les premiers prix atteignent parfois jusqu’à 500 euros. 

Si vous ne comptez pas l’installer vous-même, vous devrez également prévoir un budget supplémentaire pour le professionnel qui réalisera la manipulation. Cela peut chiffrer entre 50 et 400 euros, selon la difficulté de l’installation. 

Vous aurez ensuite le choix entre acheter votre caméra de recul dans un commerce spécialisé ou sur Internet. Le principal inconvénient de la première option est que vous aurez beaucoup moins de choix, et que les prix peuvent s’en ressentir. Sur Internet, la diversité est de mise, et vous aurez la possibilité de comparer les prix et les options à tête reposée. Prenez simplement le temps de vérifier les avis des précédents utilisateurs, et vérifiez scrupuleusement que le site sur lequel vous comptez réaliser votre achat est bien sécurisé et fiable !

Vous aimerez aussi...