Installer, ou réaliser le montage autoradio dans sa voiture n’est pas aussi compliqué qu’il y parait.

En effet, vous n’avez pas besoin d’être mécanicien, ou de vous y connaitre particulièrement bien en système audio pour y parvenir.

Ce qui est plutôt une bonne nouvelle, puisqu’après avoir investi dans votre autoradio, vous n’avez peut-être pas envie de vous ruiner chez le garagiste.

Au fur et à mesure de son utilisation, l’autoradio est en effet devenu plus simple à utiliser et à installer.

Son montage ne demande que quelques connaissances préalables, des outils dont vous disposez certainement déjà dans votre garage, et un peu de votre temps.

Dans ce guide complet, nous vous expliquons comment procéder, étape par étape et réussir le montage autoradio comme un pro !


Quels sont les outils nécessaires pour le montage autoradio ?

La première question que vous devez vous poser avant de vous lancer dans le montage autoradio est de déterminer si vous disposez ou non des bons outils.

En la matière, le modèle et le fabricant de votre poste Pioneer importent peu.

Vous aurez en effet généralement besoin des mêmes équipements, à savoir une lampe torche pour bien voir ce que vous faites, du scotch électrique, un anneau en caoutchouc, et du fil/tube.


Installation de l'autoradio


Bien sûr, vous ne pourrez également pas vous passer d’un tournevis pour réaliser les branchement de votre appareil (à douille ou plat, en fonction de son modèle, là encore).

Pensez également à vous munir d’un faisceau de câblage ainsi que d’une pince à bec fin.

Pour les plus fainéants et les moins bricoleurs d’entre vous, des options plus simples existent.

En effet, de nombreux garages proposent à la vente des kits de montage autoradio et démontage.

Le clou de ce dernier sera généralement un simple extracteur (ou démonte autoradio en forme de U, qui facilitera à la fois son installation, mais aussi les éventuelles réparations nécessaires.


Quelles précautions devez-vous prendre avant de vous lancer dans le montage autoradio ?

Maintenant que vous êtes bien équipé, passons aux précautions d’usage avant de commencer le montage autoradio.

En effet, il est important que vous vous posiez les bonnes questions, sinon et malgré tous vos efforts, l’opération ne marchera pas.

La première consiste à vérifier que votre appareil est bien compatible avec votre voiture (notamment en ce qui concerne son volume, et donc la place dont vous disposez sur votre tableau de bord, mais aussi des connectiques, puisque tous les autoradios ne sont pas compatibles avec toutes les voitures).


Fixer l'autoradio


Si c’est la première fois que vous vous lancez dans l’installation d’un autoradio avec écran rétractable, il peut aussi se révéler utile de consulter (et par là, nous voulons dire de lire dans sa totalité) le manuel de montage et technique de votre véhicule.

Vous pourrez y trouver des indications plus précises en fonction du modèle dont vous disposez.

Mais aussi des instructions claires sur les précautions à prendre et les erreurs à ne pas commettre.


Démonter avant de monter son nouvel autoradio

Dans la grande majorité des cas, avant de procéder au montage autoradio, vous allez devoir démonter le système qui est déjà installé dans votre véhicule.

Plusieurs options existent pour réaliser cette opération.

Vous pouvez démonter l’appareil en vous servant d’un extracteur.

Si vous choisissez cette option, il vous suffira d’en plonger les deux extrémités dans les trous qui se trouvent des deux côtés de votre poste autoradio blaupunkt.

Par la suite, il ne vous restera plus qu’à tirer dessus, afin que l’appareil se déloge du tableau de bord.

Songez enfin à retirer les fils de branchement ainsi que les connecteurs électriques.

Si vous n’avez pas d’extracteur, l’opération qui précède le montage autoradio risque d’être un peu plus compliquée.

Vous devrez :

  • Débrancher le câblage négatif qui est lié à la batterie de votre voiture. Cela vous permet de ne pas créer de court-circuit, et donc de procéder en toute sécurité.
  • Enlever les vis qui permettent de maintenir votre poste de radio Alpine. Pour cela, vous pouvez tout simplement vous servir du tournevis que nous avons mentionné un peu plus tôt.
  • Retirer les autres pièces nécessaires avant l’installation. Outre les vis, pensez par exemple à ôter les casiers ou les boutons qui permettent parfois de maintenir l’autoradio. Attention à ne surtout pas forcer, et utilisez bien un tournevis (ou une clé d’extraction si le poste est encastré).
  • Désolidariser le poste du bloc : vous aurez cette fois-ci besoin d’une pince à bec fin, qui vous permettra d’agripper un côté de l’autoradio pour le tirer ensuite doucement vers vous. Pensez pour cette étape de montage autoradio à prendre des photos de la couleur des câbles pour vous faciliter la tâche au moment du branchement autoradio.
  • Enlever tous les câbles, et notamment celui de l’antenne, très facile à reconnaitre puisque c’est le plus gros. Ôtez ensuite les faisceaux électriques.


Les différentes étapes du montage autoradio

Maintenant que l’on a procédé au démontage de l’autoradio, on va pouvoir passer au montage à proprement parler de votre poste.

Comme pour cette première étape, les phases pour installer votre poste ne seront pas les mêmes en fonction de la technique que vous allez privilégier.


Pose de l'autoradio


Mais le plus souvent, et quelle que soit la méthode de votre choix, vous allez devoir suivre les éléments qui suivent :

  • Poser le cadre. Cette étape consiste à positionner le cadre en métal qui est vendu avec votre appareil sur votre tableau de bord. Pour cela, vous n’aurez généralement besoin que d’un simple tournevis.
  • Brancher l’autoradio. C’est une étape un peu plus complexe du montage autoradio, à laquelle on va s’intéresser dans la suite de cet article. Elle consiste à raccorder les deux prises ISO de votre poste aux prises de votre véhicule. Le raccord antenne devra lui aussi être branché sur les prises antennes du véhicule. Si vous n’en avez pas, il vous suffira de vous munir d’un adaptateur.
  • Tester votre nouveau poste. Là encore, c’est enfantin, il suffit de l’allumer, et de vérifier que le branchement a été correctement effectué. Vous pouvez également glisser un CD pour tester la qualité sonore, lancer le GPS ou essayer l’écran tactile.
  • Fixer l’autoradio écran tactile : C’est la dernière étape. Pour cela, il suffit de pousser lentement le poste dans son support jusqu’à entendre un petit bruit distinct. Attention à ne pas forcer le montage autoradio, en particulier si vous sentez qu’il ne s’imbrique pas naturellement dans votre tableau de bord.


Le B.a ba du branchement d’un nouvel autoradio

Comme on vient de le dire, l’une des étapes les plus ardues du montage autoradio est celle du branchement.

Pour cela, vous allez concrètement devoir identifier la fonction de chacun de ses fils et les passer dans un harnais pour les brancher.

La bonne nouvelle est que même si vous n’êtes pas un pro de la mécanique, vous pouvez quand même vous en sortir.

Attention simplement à bien suivre les conseils que nous allons vous donner.


Qu’est-ce que le branchement usine ?

Pour le branchement de votre autoradio, vous pouvez suivre le schéma spécifique partagé par la marque qui l’a fabriqué.

Vous pouvez aussi vous munir d’un multimètre ainsi que d’une batterie AA (deux outils très accessibles).

Il vous suffira ensuite de repérer quels sont les fils terre, le positif de votre batterie, et les fils de l’accessoire.

Pour cela, vous aurez uniquement besoin d’une lumière de est.

Mais un multimètre se révèlera malgré tout bien plus efficace.

Vérifiez ensuite que chaque paire de fil a bien été accordée (haut-parleur avec la batterie AA).


Et pour un autoradio de rechange ?

Si vous devez monter un autoradio de rechange, la bonne nouvelle est que les fils sont tous identiques (ce qui n’est pas le cas pour un poste d’origine, dont les couleurs diffèrent grandement).

Le schéma de couleur est standard, il vous suffira donc d’avoir une connexion en queue de cochon (ou pigtail) sur votre unité principale.


Le montage de l'autoradio


Ensuite, il vous suffira d’assortir les couleurs en suivant le manuel fourni par le fabricant.

Si vous ne trouvez pas la fameuse pigtail, vous aurez besoin d’un adaptateur.

Il permettra le branchement peu importe le modèle de votre autoradio occasion.

Autre option pour le montage autoradio : utiliser un pigtail de remplacement.

Mais attention à la couleur des fils dans ce cas.


Si l’autoradio n’a pas de harnais

Autre option possible : votre autoradio peut ne pas être muni de harnais.

Dans ce cas, vous serez face aux fils nus de votre véhicule.

L’idée est de combiner les deux méthodes que nous venons de présenter un peu plus haut.

Et donc de réaliser un brochage ou de fabriquer un nouvel harnais pour votre poste de radio.

Ensuite, vous devrez tout simplement identifier les fils sur votre tableau de bord.

Cela vous permettra de finaliser le montage autoradio en déterminant quels sont les câbles des enceintes, la puissance de la masse, et les autres options d’accessoires de votre appareil.


Quels connecteurs choisir pour faciliter le branchement de son autoradio

Pour cette étape, vous aurez généralement besoin de connecteurs de bonne qualité.

C’est à dire qui seront composés de suffisamment de métaux pour que le sertissage soit le plus robuste possible.

De manière générale, les bons connecteurs auront les mêmes caractéristiques, notamment en matière d’isolation et de couture.

  • Isolation par entonnoir : cette composante en forme d’entonnoir veille à ce que les câbles ne touchent pas la partie en cuivre des connecteurs. L’isolation protège également les terminaux en cas de court circuit ou de dommage thermique extrême.
  • Isolateur en nylon. Le PVC a tendance à se fissurer ou même à se déchirer, en particulier si le sertissage est intense. Pour que vos connecteurs soient les plus durables et résistants possible, vous devez donc chercher une protection supplémentaire, sous la forme d’une isolation en nylon, qui évitera tout dysfonctionnement dû branchement de l’ensemble de votre système audio intégré. 
  • Coutures soudées : Autre point important : les coutures soudées, qui peuvent être ajoutées sur les connecteurs pour que la connexion soit plus solide et sécurisées.


Vérifier que le montage autoradio ait bien été réalisé

Une fois que vous aurez réalisé les branchements, il sera temps de vérifier que votre autoradio est bel et bien fonctionnel.

Mais aussi qu’il soit bien à jour. 

Les mises à jour de votre système audio présentent de nombreux avantages.

Elles permettent, notamment après l’installation, de pouvoir profiter de fonctionnalités nouvelles, comme par exemple un meilleur affichage, une optimisation des notifications et des messages qui s’affichent sur l’appareil, ou un temps de démarrage plus rapide de l’autoradio.

On peut différencier plusieurs types de mises à jour.

Comme celles du firmware, c’est à dire du micro-logiciel intégré dans le poste de radio.

Mais aussi les MAJ de navigation, qui ont généralement pour but de booster les performances de l’appareil (ou de les optimiser), et enfin les mises à jour des cartes de votre GPS, afin de simplifier votre navigation.

Ensuite, vous pourrez vérifier que l’appareil a bien été installé.

Pour checker l’efficacité de votre montage autoradio, il suffit de mettre le contact, et de voir comment il fonctionne.

Vous pouvez écouter la musique de votre smartphone, passer un CD, allumer la radio, etc.

Si tout fonctionne normalement, c’est que votre mission a été accomplie avec succès !


Et si ça ne fonctionne pas ?

Dans le cas où ça ne fonctionnerait pas comme prévu, il se peut que l’un des fusibles ne soit pas en bon état.

C’est le cas dans la plupart des cas, puisque la radio est généralement protégée par son propre fusible.

Dans le manuel de votre véhicule, vous trouvez des indications sur l’emplacement de la boîte à fusible, et lequel est connecté à votre radio.


Monter l'autoradio


Si cela ne fonctionne toujours pas, et que le problème de votre montage autoradio ne vient donc pas de cette partie, une autre source de problème sera l’alimentation.

Retirez le poste, et utilisez un testeur de tension pour tester l’alimentation.

Ou connectez un ancien autoradio si vous en avez un sous la main.

S’il fonctionne, c’est que l’alimentation est optimale.

Vous n’aurez dans ce cas pas d’autre choix que de vous rendre chez votre garagiste ou concessionnaire, car le problème vient certainement de l’appareil lui-même.

4.8 sur 8 votes